SM GALT Syndicat Mixte Garonne Aussonnelle Louge Touch

Caractéristiques générales

D'une longueur totale de 100 km, la rivière Louge prend sa source sur le plateau de Lannemezan, sur la commune de Villeneuve-Lécussan et conflue avec la Garonne au niveau de Muret. Elle fait partie des cours d'eau alimentés par le Canal de la Neste au niveau de sa source, ainsi que par le Canal de Saint-Martory dans sa partie aval.

Son bassin versant s'étend sur une superficie de 464 km² et compte plusieurs masses d'eau1 d’amont vers l’aval :

  • La Nère est le principal affluent de la Louge. Ce cours d'eau prend sa source au lieu-dit Milla, sur la commune de Cardeilhac et se jette en rive gauche de la Louge entre les communes de Montoussin et de Francon. Ce cours d'eau est divisé en deux masses d'eau :
    • « La Nère du Riou Pudé au confluent de la Louge » (FRFR606) d'une longueur de 18,2 km
    • « La Nère » (FRFR606_2) d'une longueur de 15,1 km
  • « Le ruisseau Riou Pudé » (FRFR606_1) mesurant 9,7 km, et se jetant dans en rive gauche de la Nère au niveau des communes de Cassagnabère-Tournas et d'Esparron.
  • « Le ruisseau de Peyrane » (FRFR156_2), d'une longueur de 10,9 km, prend sa source à Castelnau-Picampeau et se jette dans la Louge, en rive gauche, sur la commune de Gratens.
  • « Le ruisseau de Gragnon » (FRFR156_3), long de 9,5 km, s'écoule dans la plaine alluviale de la Garonne et se jette dans la Louge au niveau de Lavernose-Lacasse.
  • « Le ruisseau du Rabé » (FRFR156_5) est situé en aval du bassin, dans un environnement très anthropisé. Ce cours d'eau est le seul affluent rive droite de la Louge. Ce dernier mesure 10,3 km.
  • « Le ruisseau de l'Aussau » (FRFR156_4) représente le dernier affluent de la Louge avant sa confluence avec la Garonne. Ce cours d'eau mesure 11,9 km, et se jette en rive gauche de la Louge au niveau de la commune de Muret.

La rivière Louge est également divisée en deux masses d'eau distinctes :

  • « La Louge du confluent de la Housse (incluse) au confluent de la Garonne » (FRFR156) d'une longueur de 60,4 km.
  • « La Louge » (FRFR156_1) d'une longueur de 39,7 km.

Pour en savoir plus sur ces cours d’eau, les fiches « masses d’eau » sont à retrouver ICI.

 

Le bassin versant de la Louge dispose également d’un chevelu hydrographique dense, constitué d’affluents secondaires ou tertiaires. Bien que ces cours d’eau ne soient pas classés en tant que « masses d’eau » au titre de la DCE, ils représentent malgré tout un linéaire de plus de 450 km.

 

 1  La Directive Cadre sur l'Eau (DCE), adoptée le 23 octobre 2000, fixe des objectifs pour la préservation et la restauration de l'état des eaux superficielles et souterraines. Pour parvenir à ces objectifs, elle a rendu nécessaire la construction d'un référentiel cartographique commun pour l'évaluation de la qualité des eaux. Ainsi, elle a imposé une identification des eaux à échelle européenne et a introduit la notion de « masse d'eau », destinée à être l'unité de gestion et d'évaluation de la qualité des eaux sur le territoire.