SM GALT Syndicat Mixte Garonne Aussonnelle Louge Touch

Le bassin versant du Touch

Le Touch est un affluent de la Garonne d'une longueur de 75 km, situé exclusivement dans le département de la Haute-Garonne. Il prend sa source sur la commune de Lilhac, au sud-ouest du département et se jette dans la Garonne, au Nord de Toulouse. Son bassin versant, d'une superficie de 515 km² s'inscrit entre les bassins de la Save à l'Ouest et de la Louge à l'Est.

Sur ce bassin versant, 15 cours d’eau sont répertoriés comme “masse d’eau”1 par la DCE :

  • La rivière Touch (FRFR155)
  • Le ruisseau d’Estaragues (FRFRR155_1) également prénommé le ruisseau de Sénarens. 
  • Le ruisseau du Touch de Manan (FRFRR155_2) aussi appelé le ruisseau du Touch mort
  • Le ruisseau de Gélas (FRFRR155_3) Ce cours d’eau dispose également des appellations suivantes : le ruisseau de Gérou, ou le ruisseau des Alliouès. 
  • Le ruisseau des Feuillants (FRFRR155_4)
  • Le ruisseau du Bras (FRFRR155_5) aussi appelé ruisseau de Léroy.
  • Le ruisseau de la Saverette (FRFRR155_6)
  • Le ruisseau de Rieu Ferré (FRFRR155_7). Ce cours d’eau se prénomme aussi le ruisseau de la fontaine Sainte-Marie.
  • Le ruisseau de l’Ayguebelle (FRFRR155_8) aussi appelé ruisseau de la Galage. 
  • Le Merdagnon (FRFRR155_9) aussi appelé le Merdagnou ou le Rigouet.
  • L’Ousseau (FRFRR155_10) également appelé le Riou Tort
  • La Bure (FRFRL79_1). Ce cours d’eau se prénomme aussi le ruisseau de la Garenne.
  • La Saudrune (FRFR600)
  • Le ruisseau du Montaut (FRFRR600_2) aussi appelé le Riou Petit.
  • Le ruisseau des Secs (FRFRR600_3) aussi appelé ruisseau de Bragayrac. 

Pour en savoir plus sur ces cours d’eau, les fiches “masses d’eau” sont à retrouver ICI.

 

La retenue de la Bure (FRFL79), propriété du syndicat, est répertoriée comme « masse d'eau plans d'eau ». 

Enfin, On dénombre également plus de 500 km d’affluents, non répertoriés en tant que masse d’eau, mais rejoignant le Touch en différents points de la vallée. 

 

 1  La Directive Cadre sur l'Eau (DCE), adoptée le 23 octobre 2000, fixe des objectifs pour la préservation et la restauration de l'état des eaux superficielles et souterraines. Pour parvenir à ces objectifs, elle a rendu nécessaire la construction d'un référentiel cartographique commun pour l'évaluation de la qualité des eaux. Ainsi, elle a imposé une identification des eaux à échelle européenne et a introduit la notion de « masse d'eau », destinée à être l'unité de gestion et d'évaluation de la qualité des eaux sur le territoire.

  

Le bassin versant du Touch en images